ADAGE – l’eau-forte au lycée et au collège

AGENDA / STAGESCatégories actu

la technique de l’eau-forte

C’est la technique de Rembrandt et de nombreux autres artistes, populaire jusqu’à nos jours. Plusieurs étapes pour réaliser un tirage :
préparation des plaques (zinc ou cuivre) – dégraissage, polissage
pose du vernis et son séchage
gravure sur vernis
passage dans le perchlorure de fer ou le sulfate de cuivre – morsure
nettoyage des plaques
encrage
tirage

2023 – 2024. Nous proposons le projet « gravure et chimie, un sacré tandem » sur ADAGE, plusieurs enseignants nous contactent à ce sujet. Certains sont intéressés de travailler avec un prof de physique-chimie, d’autres préfèrent exploiter l’eau forte pour un projet purement artistique, notamment lorsqu’il s’agit d’une classe en option arts plastiques (l’Isle Adam) ou d’une classe spécialisée en métiers d’imprimerie.

Même si l’action des acides sur les métaux ni la réduction ne font pas encore partie du programme des 6emes, bien expliquées par le prof, les ions et les échanges d’atomes n’ont plus de secrets pour les jeunes alchimistes. Pour la technique de l’eau-forte nous proposons de travailler soit sur cuivre soit sur zinc, ce dernier permet, en plus du perchlorure de fer, l’utilisation du sulfate de cuvre, dont l’action est assez spectaculaire et rapide.
Ainsi nous avons pu travailler avec des très jeunes élèves accompagnés de leur professeur de physique-chimie en plus de l’enseignante en arts plastiques à Noyon et à Drancy, tandis qu’à Surgères l’atelier fut conduit par la professeure de français, accompagnée de la prof de physique et chimie et de l’enseignante en arts plastiques.

des projets avec plusieurs établissements

collège Hélène de Fonsèque à Surgères, collège Anatole France à Drancy – classe de 6e
collège Louis Pasteur à Noyon – calsse de 3e
lycée Fragonard à l’Isle Adam – classe de Seconde option arts plastiques
lycée Eduard Branly à Châtellerault – classe de Terminale

la durée des ateliers

Nous travaillons toujours par demi-classe. Il s’agit d’encadrer les élèves de manière optimale, les aider en cas de difficulté, leur permettre de s’approprier la technique et de s’épanouir artistiquement. Un atelier eau-forte se déroule sur 6 heures si possible, en deux fois, bien sûr. Cette durée permet aux élèves de agir tout au long du processus pour pour accomplir les opérations étape par étape. Il nous est arrivé aussi, lorsque nous n’avons que 3h par demi classe, d’apporter les plaques déjà préparées, là les élèves n’ont pas l’aperçu de toutes les étapes, ils gravent simplement leur plaque, la plongent dans les produits, la nettoient pour l’encrer…

le rendu final du projet au lycée Fragonard de l’Isle Adam

Voici le rendu final du projet au lycée Fragonard. Vous pouvez voir les travaux accrochés et mis en scène dans la grande salle d’exposition.

Nous sommes très fiers de la qualité des rendus, de la précision des dessins gravés, admiratifs devant l’exigence des élèves pour obtenir des travaux de qualité dans la technique de l’eau-forte sur plaque de cuivre.

lycée Fragonard l’Isle Adam, animaux fantastiques et hybrides
descriptif du projet réalisé par les élèves, lycée Fragonnard
descriptif du projet réalisé par les élèves, lycée Fragonard

travail préparatoire et réalisation en classe

Une partie du projet se déroule bien avant notre arrivée dans l’établissement. Les élèves du lycée Fragonard auront visité le Louvre de Lens dans l’optique d’y recueillir des images d’animaux hybrides.

Le jour J, après la présentation de la technique de l’eau-forte ainsi qu’un bref historique, les élèves abordent toutes les étapes, une par une. On travaille sur une journée de 3 ou 6 heures (fractionnée en deux séances espacées). Rapidement les jeunes gens deviennent autonomes. Ils préparent seuls leurs plaques reportent leurs dessins et gravent… De nombreux dessinateurs-nés sont à l’œuvre.

à Châtellerault, un lycée professionnel

à Châtellerault, au lycée professionnel Eduard Branly, nous rencontrons des élèves de Terminale, spécialisés en métiers d’imprimerie. La confrontation entre leur savoir faire, leurs acquis et le coté artisanal de l’eau forte permet de belles réalisations en eau-forte sur cuivre.

à Surgères, les 6èmes

À Surgères la classe de 6e a travaillé en amont aussi bien leurs images que le coté technique avec leur professeur de physique-chimie. Ils ne disposaient que de 3 heures, nous avons donc préparé (verni) les plaques pour eux.

à Noyon, toutes les classes de 3e

Nous travaillons sur zinc, avec une enseignante qui connait bien la gravure et qui en a déjà fait avec ses élèves, nous sommes en tandem avec un professeur de physique-chimie. Les élèves sont nombreux, ils ne feront pas tous de l’eau-forte, simplement de la pointe sèche.

les étapes du projet :

  • les professeurs travaillent en amont avec les élèves
  • l’intervention du professeur de physique-chimie concernant les processus en jeu, soit en amont soit pendant notre atelier
  • les élèves préparent les dessins à concrétiser en gravure
  • lorsqu’il s’agit d’un atelier de  » heures en eau-forte, les plaques sont déjà vernies par nos soins
  • Les Ateliers Migrateurs accompagnent les élèves, par demi classe comprenant chacun entre 12 et 14 élèves, sur 3 ou 6 heures pour chaque groupe

vous cherchez à organiser un atelier dans votre établissement  ?

Si vous souhaitez organiser un atelier de gravure ou de cyanotype, nous vous invitons à lire l’encadré ci dessous.

ADAGE, pass Culture en pratique


Toutes nos annonces sont visibles sur ADAGE au nom de Magda Moraczewska
ou dans la rubrique gravure.

nos propositions

ateliers transversaux :

chimie et l’eau-forte
physique et le cyanotype

ateliers de gravure en taille douce :
Tetra-pak, rhénalon, zinc ou cuivre,
pointe sèche
l’eau-forte

ateliers de gravure en taille d’épargne :
linogravure
gravure sur bois

ateliers de cyanotype :
d’après objets
d’après papiers découpés
d’après dessin
d’après photo et négatif photo

Nous travaillons par demi-classe, chaque groupe bénéficie de 3h d’atelier.
Contactez-nous pour préparer au mieux votre atelier.

Ensuite nous choisissons les dates avec l’heureux bénéficiaire …

Image
Partagez
Partagez